29-thc-cbd

Différence entre THC et CBD

Le CBD et le THC sont des composés chimiques des plants de chanvre, plus couramment appelés cannabis, qui se distinguent par plusieurs points. Ces deux substances interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain et le cerveau, mais leurs effets diffèrent considérablement. Le THC, ou delta-9-tétrahydrocannabinol de son véritable nom, est reconnu pour ses effets psychoactifs et planants, qui peut être consommé soit pour un usage médical soit pour un usage récréatif. Plusieurs pays, comme la France, le considèrent comme un stupéfiant, et est donc illégal, que ce soit à la consommation, la possession, la vente ou la production. Le CBD lui, est une molécule de la famille des cannabinoïdes, que l’on retrouve dans le cannabis Sativa, appelé aussi cannabis light ou bien chanvre. Cette substance est appréciée pour ses vertus médicinales et sa consommation dans le cadre médical. Ainsi, il se démarque par son utilité thérapeutique, car il aurait des bienfaits sur la santé, qu’elle soit corporelle ou morale. En effet, le CBD jouerait le rôle de catalyseur en optimisant la réponse naturelle à la douleur, à l’anxiété et aux angoisses. Son action sur le système nerveux permettrait de réduire les douleurs qu’elles soient ponctuelles ou bien chroniques. Le CBD n’est pas psychoactif, ce qui signifie que l’utilisateur ne se défonce pas. En raison de ce caractère, le CBD apparaît plus fréquemment que le THC dans les compléments alimentaires. Mais que représente chacune de ces molécules et quelles sont les principales différences entre THC et CBD ?

Qu’est-ce que le THC et le CBD ?

Avant de se lancer dans une quelconque évocation des différences entre le THC et le CBD, il est important de savoir de quoi il s’agit effectivement. Vous avez entendu parler de THC et de CBD. Mais qu’est-ce que c’est au juste ?

THC et CBD : d’où proviennent-ils ?

Le THC tout comme le CBD proviennent de l’espèce de Cannabis Sativa. Ces deux substances actives forment d’ailleurs la composition chimique de cette dernière, bien que d’autres molécules entrent également dans la composition de cette plante, comme le CBG. Cette espèce de cannabis est une plante qui se divise en différentes sous-espèces et variétés multiples. Ces dernières se composent toutes de cannabinoïdes, tels que le CBD, le THC et le CBG, de terpènes et de flavonoïdes.

Le THC: découverte

Le THC est le principal composant psychoactif de la plante de cannabis. Ses neurotransmetteurs sont produits naturellement par le corps humain et aident à moduler les habitudes de sommeil et d’alimentation, la perception de la douleur et d’innombrables autres fonctions corporelles. Ses effets peuvent être positifs ou négatifs. On peut citer: la relaxation, la modification des sens de la vue, de l’odorat et de l’ouïe, la fatigue, la faim, etc.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol est l’un des cannabinoïdes les plus critiques contenus dans la plante de cannabis. Il existe aussi bien dans le chanvre agricole que dans le cannabis médical. Bien que les cannabinoïdes soient présents dans plusieurs plantes de la nature, le cannabis est la seule plante connue qui contient du CBD. Le CBD a la même formule chimique que le THC, les atomes étant disposés différemment. Cette légère variation fait en sorte que le THC crée un effet psychoactif, ce qui n’est pas le cas du CDB. Cela signifie que lorsque vous ingérez du CBD à des fins médicales, il est plus probable que vous ressentirez un soulagement de votre inconfort non désiré, avec peu ou pas d’effets notables sur vos capacités cognitives. Juste à partir des définitions de ces deux molécules, certaines différences commencent à apparaitre clairement.

Quelques différences

La recherche suggère que le CBD pourrait être meilleur pour l’inflammation et la douleur neuropathique, tandis que le THC peut exceller avec la spasticité et la douleur liée aux crampes. Il est à noter que des doses élevées de THC peuvent parfois exacerber les symptômes de la douleur. En d’autres termes, le THC consommé doit l’être en petites quantités. De plus, de nombreuses personnes éprouvent des difficultés à gérer les effets secondaires associés au THC, ce qui rend nul tout avantage potentiel. C’est surtout au niveau des effets secondaires que toute la différence se fait ressentir.

Comment le CBD et le THC affectent le corps humain ?

Le THC et le CBD proviennent de la même espèce végétale. Ce sont deux cannabinoïdes qui imitent les effets des endocannabinoïdes. Des molécules créées par le corps de façon naturelle, et qui influent sur le système endocannabinoïde, et qui, à son tour, modifient certaines fonctions de l’organisme, comme le sommeil, l’appétit, les hormones, etc.

Le THC

L’action du THC se fait d’une manière directe. Pour cela, il crée une liaison avec les récepteurs CB1 et CB2, qui se trouvent dans le système endocannabinoïde. Par cette façon, le THC induit des effets secondaires psychotropes sur les consommateurs de cannabis à savoir :
  • Le ralentissement du temps de réaction
  • La putréfaction de l’état mental
  • L’augmentation de l’appétit
  • Les troubles de la mémoire

Le CBD

L’action du CBD influence également l’organisme, via les mêmes récepteurs CB1 et CB2 qu’utilise le THC. Lors de l’interaction entre le cannabinoïde et les récepteurs, une réaction biologique se déclenche suivant le type de récepteur et du cannabinoïde. Ainsi, le CBD peut avoir une action sur différentes fonctions du corps, notamment la réponse immunitaire, l’humeur et le sommeil. Celui-ci, contrairement au THC, n’apportent pas d’effet secondaire indésirable, seulement de la détente et de l’apaisement. De plus, vous n’avez pas de risque d’addiction face au cannabidiol, ce qui vous garantit une consommation plus saine et sûre.

Les effets secondaires

Le THC est une drogue illégale ayant des effets secondaires cognitifs immédiats et à long terme considérables. Il s’agit notamment d’une altération de la pensée et du raisonnement, d’une capacité réduite de planification et d’organisation, d’une modification de la prise de décision et d’une diminution du contrôle des impulsions. De plus, l’utilisation chronique de THC est en corrélation avec des anomalies significatives du cœur et du cerveau. La CDB n’a pas les effets cognitifs nocifs du THC. En fait, la CDB peut contrecarrer les effets psychoactifs du THC. Dans l’ensemble, les risques pour la santé du CBD, combinés à son efficacité, en font un meilleur candidat que le THC pour les applications naturelles.