loader image
4-cbd-culture-chanvre

Les étapes de la culture du chanvre

C’est avec le plus grand soin que Kilogrammes suis la culture de ses différentes variétés de chanvre. Gage de produits CBD de grande qualité, chaque étape demande une attention particulière et détermine le goût, les parfums et les effets du produit final. Aujourd’hui, lumière donc sur les grandes étapes de la culture du chanvre!

Les paramètres de culture du chanvre

Comme toute plante, le chanvre a besoin d’un apport significatif de lumière, d’eau et de nutriments pour se développer correctement. Les plants ont aussi besoin d’être bien aérés pour éviter la prolifération de maladies. Enfin, les températures jouent un rôle important et doivent être adaptées selon les variétés.

Pour assurer l’obtention de produits de qualité constante, Kilogrammes privilégie la culture en indoor ou sous serre (greenhouse). En intérieur le contrôle des paramètres de culture est total: les températures sont réglées au degré près, l’aération est assurée par des ventilateurs et des lampes spéciales imitent la lumière du soleil. L’arrosage respecte les besoin précis de la plante et l’apport en nutriments est lui aussi contrôlé minutieusement. La culture indoor permet vraiment l’obtention de produits premium, de qualité supérieure. Mais même ainsi, il faut savoir reconnaitre et respecter les différentes phase de croissance du chanvre.

Les 4 étapes de croissance 

La germination

C’est la naissance du plant, étape initiale durant laquelle une petite tige va s’extraire de la graine, planter ses racines dans la terre et commencer à pousser.

La texture et la couleur des graines déterminent la réussite de cette étape. Des graines molles ou trop vertes n’arriveront pas à germer. Eau et lumière sont les paramètres à surveiller. Il faut environ 18h de lumière par jour pour inciter la graine à s’ouvrir et à grandir. De bonnes graines initient la germination en une journée, mais on peut avoir à attendre jusqu’à une dizaine de jours pour enfin voir apparaitre bébé chanvre.

De cette petite tiges vont naitre 2 feuilles rondes, appelées cotyledons. Par elle, la plante capte la lumière et peut commencer à s’épanouir.

La phase de jeune pousse

On l’appelle aussi phase des « semis ». Pendant cette période qui dure de 2 à 3 semaines, les feuilles du plant se développent. Elles ne ressemblent pas encore à des feuilles de chanvre: seulement un doigt dentelé apparait au début. Puis au fil du temps les 5 à 7 stries que rendent la plante si reconnaissable apparaissent. Une fois cette forme atteinte, on peut considérer que la phase de jeune pousse est terminée.

Les jeunes poussent sont courtes sur pattes et buissonneuses. Leurs feuilles naissantes sont d’un vert vif. A cette étape, la plante a encore besoin de beaucoup de lumière, mais il faut prendre garde au taux d’humidité: encore fragile, les plants sont très sensibles au développement de maladies et de moisissures.

La phase végétative

Durant cette phase, la plante se met à grandir frénétiquement vers le ciel. On doit souvent replanter le chanvre dans des pots plus grands, mieux adaptés à leur nouvelle taille. Comme tout adolescents qui se respectent, elles sont affamées: une grande quantité d’eau et de nutriment sont nécessaires au bon développement du plant. L’attention est portée vers la morphologie de la plante, qui doit avoir des branches et des racines robustes, et devrait commencer à montrer les caractéristiques de sa dominante sativa ou indica.

Il faut 2 à 15 semaines selon les variétés pour compléter cette étape et amorcer la floraison. Pendant tout ce temps, les cultivateurs peuvent essayer de maximiser le futur rendement de la plante en appliquant plusieurs technique. L’étêtage des plants permet la formation forcée de nouvelles tiges et des plantes plus basses. Cela permet une meilleure captation de la lumière, surtout en environnement indoor où la source de lumière est fixe, venant d’en haut. L’effeuillage stratégique permet quant à lui de maximiser la production de fleurs. On peut aussi forcer la plante à maintenir une position qui favorisera la floraison.

La floraison

C’est l’étape la plus impressionnante, car chaque variété va alors se parer de teintes et d’odeurs uniques. La floraison est souvent déclenchée par un cycle de lumière plus court, environ 12h par jour. Des têtes résineuses apparaissent, les trichomes, qui vont se gorger de cannabinoïdes et de terpènes.

Dès le début de la floraison, on peut différencier les plants mâles et femelles. Les femelles en particulier verront apparaitre des petits pistils, comme des sortes de longs poils à la base de leur bourgeons. Il faut alors séparer les mâles des femelles pour éviter la pollinisation, qui orienterait la plante femelle vers une production de graines plutôt qu’un bon rendement de fleurs.

Durant cette phase, une attention particulière est portée sur l’apport en nutriments. On évite de tailler les plants pour ne pas perturber leurs hormones. L’apport en eau est aussi délicat. On place aussi des tuteurs qui les aideront à supporter le poids des têtes. En un mot, on les chouchoute !

La floraison peut durer entre 6 et 12 semaines, voire plus pour certaines variétés de chanvre. Le tout est alors de bien viser pour récolter au bon moment.

La récolte

C’est la dernière étape de la culture du chanvre. Elle doit être effectuée à un moment bien précis, car le timing déterminera le goût, les odeurs et l’intensité des effets du produit final, ainsi que le rendement global de la culture.

Trois indices indiquent le moment propice.

  • les pistils changent de couleur et prennent une teinte rouge orangée;
  • les feuilles commencent à jaunir
  • les trichome prennent un ton laiteux. Pour plus de précision, les professionnels observent les trichomes au microscope!

Une fois récoltées, les fleurs sont séchées un minimum de 2 semaines. Elles peuvent alors être consommées, ou affinées pour décliner les différents produits CBD proposés par Kilogrammes.

 

La culture du chanvre est une opération longue et délicate, mais tellement gratifiante pour le consommateur comme pour le cultivateur qui voit grandir et s’épanouir ses petits bijoux. La qualité du produit final dépend de chacune des étapes présentées. Elles sont les mêmes pour tous les cultivateurs; c’est la qualité des graines et le soin apporté à tout instant qui fera la différence!