loader image
23-importance-terpene

L’importance des terpènes dans la consommation de cannabis CBD

Pour garantir ses multiples bienfaits sur l’organisme, le cannabis thérapeutique s’appuie principalement sur la présence dans le chanvre de cannabinoïdes bénéfiques pour la santé, tel que notre cher CBD. Mais à force de se concentrer sur les cannabinoïdes, on en oublierait presque de s’intéresser aux autres composants de la plante. Non contents de donner leurs goûts et leurs odeurs uniques à chaque variété de chanvre, les terpènes agiraient aussi en synergie avec les cannabinoïdes pour inhiber ou renforcer leurs effets, ou même en générer de nouveaux. On considère donc de plus en plus que le rôle des terpènes est aussi important que celui du CBD dans l’efficacité thérapeutique des produits à base de chanvre.

Que sont les terpènes et pourquoi s’y intéresse-t-on ?

Les terpènes sont des molécules aromatiques présentes dans les végétaux et responsables de quantité d’odeurs et de goûts naturels que nous connaissons et utilisons au quotidien. Lorsque nous cuisinons avec des herbes aromatiques, ou quand nous nous aspergeons du dernier parfum à la mode, nous exploitons sans le savoir les propriétés des terpènes. Ils font partie d’une famille de molécules appelée hydrocarbures, et ont été découverts par un chercheur allemand : Friedrich Kekulé von Stradonitz, qui les nomma ainsi en référence à la térébenthine dont ils sont l’un des composants majeurs. Il en existerait plus de 20 000 dans la nature.

Des composants indispensables aux végétaux

Dans le monde végétal, les goûts et les odeurs peuvent attirer ou repousser certaines espèces animales. Ils constituent donc une protection naturelle contre les bactéries, insectes, champignons ou autres prédateurs de la plante. Ainsi, les terpènes mènent une véritable guerre chimique pour repousser les nuisibles mais aussi pour attirer les pollinisateurs. Ils ont donc un rôle de défense et de reproduction. Ils ont aussi une action sur le métabolisme de la plante et aident à combattre certains stress environnementaux.

Usages courants et effets sur l’homme

De part leurs propriétés de défense, on peut utiliser les terpènes comme répulsifs naturels : pensez à la citronnelle que l’on diffuse en été pour lutter contre l’invasion de moustiques ! Leurs effets répulsifs en font aussi de bon pesticides écologiques.

Utilisés également en cuisine et en parfumerie, vous les connaissez sans doute aussi sous une forme aujourd’hui très populaire : les huiles essentielles. En effet, en plus de leurs propriétés aromatiques, les terpènes ont aussi divers impacts sur notre organisme. A chaque terpène son odeur, son goût et son effet. Ainsi, l’huile essentielle de lavande est prisée pour ses effets relaxants, alors que celle de romarin est utilisée pour favoriser la concentration. L’aromathérapie propose une multitude de bienfaits allant de la régulation de l’humeur aux problèmes de sommeil, en passant par la réduction de la douleur.

Cela vous rappelle quelque chose ? Les bienfaits des terpènes sont très proches des effets du CBD ! En outre, le chanvre produit quantité de terpènes. La recherche s’est donc naturellement intéressée à leur impact lors de la consommation de cannabis thérapeutique…

Les terpènes dans le chanvre

On a répertorié aujourd’hui plus d’une centaines de terpènes dans la plante de cannabis. On estime qu’à l’inhalation, 10 à 30% de la fumée de chanvre en est composée. Ils sont produits dans les trichomes, ces glandes résineuses dans lesquelles sont aussi concentrés les cannabinoïdes. On les observe principalement sur les fleurs des plantes femelles non fécondées.

Chaque variété de chanvre produit son propre panel de terpènes, et leur concentration dépend de divers facteurs, tels que la luminosité ou l’état de maturité de la plante. Il existe donc une infinité de combinaisons qui vont engendrer des saveurs et des effets uniques pour chaque récolte.

Au départ, on essayait d’extraire les terpènes pour donner à la plante des saveurs et des parfums attractifs. En effet, les cannabinoïdes n’ont pas de goût ni d’odeur. Mais aujourd’hui on considère de plus en plus leur impact sur l’action des cannabinoïdes. De nombreuses études récentes se sont intéressées à l’effet d’entourage de ces molécules. Encore peu connu, il aurait un rôle primordial sur les propriétés thérapeutiques du cannabis CBD.

En effet, on estime aujourd’hui que deux variétés de chanvre ayant les mêmes taux de THC et de CBD mais des types et des quantités de terpènes différents auront des effets différents sur notre organisme.

Terpènes et cannabinoïdes : l’effet d’entourage

C’est une étude de 2011 qui a fait beaucoup parler d’elle. L’auteur s’intéresse à un possible effet de synergie entre cannabinoïdes et terpènes, due à l’effet d’entourage. Tout comme THC et CBD pourraient s’associer pour renforcer certains de leurs effets, les terpènes pourraient interagir avec nos récepteurs cérébraux afin de contrer ou de favoriser l’action des cannabinoïdes.

Les consommateurs de cannabis récréatif connaissent ce « truc » : manger une mangue mûre environ 40 minutes avant de fumer un joint augmente ses effets psychotropes. Il s’agit du Myrcène, un terpène très présent dans la mangue, qui augmenterait l’assimilation du THC !

Connaitre les terpènes d’une variété, c’est donc avoir une idée de ses effets. Idéalement, les chercheurs voudraient comprendre en profondeur les effets d’entourage, pour cibler certains terpènes et ainsi renforcer les bienfaits de certaines variétés de cannabis ou pourquoi pas en imaginer de nouvelles.

Les principaux terpènes du chanvre et leurs effets

Kilogrammes vous propose un petit guide non exhaustifs des principaux terpènes présents dans le cannabis CBD.

 

Tout comme pour le CBD, les études sur l’effet d’entourage des terpènes sont encore récentes. On ne connait pas encore avec certitude tous leurs modes d’action. En tout cas on considère déjà que les terpènes correctement combinés pourraient augmenter le potentiel du cannabis thérapeutique pour traiter la douleur, la dépression, l’anxiété, l’addiction, l’épilepsie, l’inflammation ou même le cancer. On préfère donc de plus en plus utiliser des produits à base d’extraction à spectre complet, plutôt que les produits les plus purs possibles en CBD pour maximiser les bienfaits recherchés.

Vous regarderez maintenant les étiquettes autrement !