loader image
23-importance-terpene

Tout savoir sur le Myrcène

Le CBD n’est pas le seul principe actif du chanvre. D’autres classes de molécules agissent aussi sur notre organisme lorsque nous consommons la plante. C’est le cas des terpènes, composés aromatiques qui jouent un rôle important dans les bienfaits apportés par le cannabis CBD. Il en existe plus de 200 types dans les différentes variétés de chanvre. Parmi eux, le myrcène est le plus abondant et le plus étudié pour ses effets thérapeutiques. Il agiraient aussi en synergie avec ses collègues ainsi qu’avec les cannabinoïdes du chanvre pour en augmenter les effets. Zoom sur cette molécule surprenante.

Que sont les terpènes

Il s’agit d’une classe d’hydrocarbures présente dans de nombreuses plantes. Molécules odorantes, ils peuvent servir à repousser les nuisibles ou au contraire à attirer les pollinisateurs. Les terpènes jouent aussi un rôle protecteur, permettant de prévenir certaines maladies. Ils agissent donc comme un système de défense naturel de la plante.

Pour leurs propriétés odorantes, les terpènes sont prisés en parfumerie, et on les retrouve aussi comme composés principaux dans l’industrie des huiles essentielles. 

Dans la chanvre, les terpènes sont produits dans les trichomes. Ces petites glandes résineuses concentrent aussi les cannabinoïdes, et l’extraction du CBD récupère donc souvent les terpènes au passage. Les produits ainsi obtenus sont dit à spectre complet, et leurs bienfaits sembleraient être plus efficaces que les isolats (CBD seul). En effet, les terpènes auraient un rôle de régulateurs des effets du cannabis

Chaque variété de chanvre présente ses propres concentrations et combinaisons de terpènes. Grâce à ces associations uniques, toutes les variétés possèdent un arôme, des goûts et des effets différents. Un véritable terrain de jeu pour les breeders, qui recherchent les meilleurs combinaisons pour satisfaire les consommateurs.

Présentation du myrcène

Le myrcène est le terpène le plus couramment rencontré dans le chanvre. Il peut représenter jusqu’à 50% du contenu en terpènes pour certaines variétés !

Sa structure moléculaire est simple: C10H16. Ses 10 atomes de carbone lui valent d’appartenir à la famille des monoterpènes. Il est produit naturellement par la plante lors de sa croissance, mais on peut aussi le synthétiser artificiellement en appliquant une forte chaleur à une autre terpène, le béta-pinène. Le myrcène est également précurseur d’autres terpènes. Il a donc vraiment un rôle central dans ce petit monde.

Le myrcène possède une odeur caractéristique, très reconnaissable par les consommateurs réguliers. Il possède cette fragrance terreuse et musquée accompagnée d’épices et d’une touche d’agrumes. On le compare souvent au clou de girofle. 

Très volatile, les cultivateurs de cannabis doivent prendre soin de ne pas faire évaporer le myrcène aux différentes étapes de l’élevage. Durant la croissance, en indoor des lampes spéciales doivent être utilisées pour éviter de trop chauffer les trichomes. Lors de l’extraction, les températures doivent aussi être contrôlées, et toutes les méthodes d’extraction ne sont pas adaptées à l’optimisation du rendement en myrcène.

On retrouve aussi le myrcène dans d’autres plantes comme la mangue ou le houblon, le thym ou la citronelle. Son nom lui vient d’ailleurs d’un arbuste brésilien, le Myrcia Spaerocarpa, qui en produit en grande quantité. Cet arbuste est utilisé depuis des siècles pour ses propriétés médicinales. 

En effet, le myrcène présente des effets thérapeutiques importants. Il en résulte qu’il est le terpène le plus étudié à l’heure actuelle.

Les bienfaits du myrcène

Un fort effet sédatif 

L’effet le plus connu du myrcène est sans doute son effet sédatif. On considère que c’est lui qui provoque la relaxation et parfois même la somnolence si particulière des variétés indica. On appelle souvent cet effet « l’effet canapé », car vous pouvez vous retrouver comme scotché à votre sofa, le corps lourd.

Cela peut être bénéfique pour vous aider à trouver le sommeil et en augmenter aussi la qualité. Si vous souffrez d’anxiété ou que vous avez besoin de vous calmer, il peut être un bon compagnon. Le myrcène est particulièrement intéressant dans le monde du cannabis CBD. En effet, cet effet sédatif est normalement apporté en partie par un autre cannabinoïde, le THC, presque totalement absent des variétés CBD. Le myrcène vient alors compenser cette absence, reproduisant fidèlement les effets des variétés cultes et appréciées des consommateurs de cannabis récréatif pour les offrir au monde du cannabis thérapeutique. En outre, contrairement au THC ,le myrcène est dépourvu d’effets psychoactifs: que du positif!

Les autres bienfaits du myrcène

Mais le myrcène a plus d’un tour dans son sac. De récentes études en soulignent d’autres bienfaits:

  • il aurait un effet analgésique, en favorisant notamment la libération d’opioides endogènes, c’est à dire synthétisés par notre organisme;
  • le myrcène serait un bon anti-inflammatoire. On retrouve également cette propriété chez d’autres terpènes du chanvre, comme le caryophyllène ou le limonène;
  • on pense qu’il serait efficace pour traiter certains ulcers;

Grâce à ces effets, le myrcène est donc particulièrement positif pour aider à combattre les douleurs chroniques comme l’arthrose.

Le mythe de la mangue

Depuis longtemps circule une rumeur parmi les consommateurs de cannabis récréatif. Manger une mangue 1 heure avant de fumer augmenterait les effets de l’herbe. La science a aujourd’hui montré que le mythe est réalité! C’est parce que la mangue contient de fortes quantités de myrcène, et que celui-ci a la fâcheuse tendance à augmenter les effets des autres cannabinoïdes. C’est le fameux « effet d’entourage », qui souligne la synergie des terpènes entre eux et avec les cannabinoïdes.

Effet d’entourage

Il s’agit du principe selon lequel les éléments de la plante de chanvre agissent de concert pour augmenter leurs effets respectifs. La consommation de l’ensemble des molécules a plus d’effet que la somme de ses parties. C’est l’idée de synergie.

Bien que les terpènes soient très peu présents en proportion dans le chanvre (en général moins de 1%), par l’effet d’entourage ils ont un rôle extrêmement important

D’une part, le myrcène favorise l’absorption des cannabinoïdes par la barrière hématoencéphalique.  Les effets du CBD sont donc augmentés, puisqu’une plus grand quantité peut atteindre ses récepteurs spécifiques.

D’autre part, le myrcène stimule les propriétés antidouleurs du CBD ainsi que son effet anti-inflammatoire. Myrcène et CBD agiraient aussi en équipe pour réduire la prolifération des cellules cancéreuses et ainsi diminuer la taille des tumeurs.

Enfin, l’effet d’entourage s’exprime aussi entre les terpènes, et deux variétés au même taux de CBD peuvent avoir des effets différents. 

La recherche est active et récente dans ce domaine, et il faudra du temps pour confirmer toutes les potentialités du myrcène et de son effet synergique.

Les variétés CBD avec du myrcène

Le myrcène se retrouve principalement dans des variétés de chanvre à dominante indica. Chez Kilogrammes, nous indiquons pour chaque produit son profile terpénique, pour que vous puissiez comparer au mieux les combinaisons et trouver celles qui vous correspondent. 

Pour constater les bienfaits du myrcène, vous pouvez par exemple essayer la délicieuse Mango CBD, la puissante  Gorilla Glue CBD, la subtile Watermelon OG CBD ou encore la célèbre OG Kush CBD. Bonne dégustation !!